Escrime

Nom du CTFR: Stéphanie MALARME
Email: escrime@handisport-grandest.org

L’escrime est une discipline mixte qui, en compétition, se pratique en fauteuil roulant au fleuret, à l’épée et au sabre. Il existe de plus en plus de sections handisport au sein des clubs de la Fédération Française d’Escrime. L’accès au plus grand nombre est favorisé par la mise à disposition des équipements spécifiques (tenue, armes) jusqu’à l’obtention du matériel personnel.

  1. LA PRATIQUE

HANDICAPS PHYSIQUES

Le sportif est assis dans un fauteuil spécifique placé sur un appareil de fixation handifix. Les mouvements avant et arrière du tronc, permettent à l’escrimeur de se déplacer avec pour objectif de toucher avec son arme l’une des parties autorisées du corps de son adversaire, sans être touché. La pratique en fauteuil ne diminue en rien la rapidité du jeu, la qualité des échanges et l’engagement physique.

HANDICAP VISUEL

En France, la pratique de l’escrime handisport à l’épée a été élargie aux escrimeurs déficients visuels. Pour respecter l’équité sportive, les escrimeurs portent un bandeau leur occultant la vision.

  1. LE RÈGLEMENT

Le règlement est celui de la Fédération Internationale d’Escrime (FIE) et de l’International Wheelchair Fencing Comitee (IWFC), disponible auprès de la commission sportive.

Que ce soit en individuel ou par équipe, féminin ou masculin, 3 armes existent avec des surfaces différentes à atteindre :

  • Fleuret : Arme de convention, la touche est portée avec la pointe du fleuret sur le tronc de son adversaire.
  • Épée : Arme non conventionnelle, la touche est portée avec la pointe de l’arme sur toutes les parties du corps situées au-dessus des hanches de l’adversaire.
  • Sabre : Arme de convention, la touche peut être portée avec toutes les parties de la lame sur toutes les parties du corps situées au-dessus des hanches de son adversaire.

ARME DE CONVENTION La convention est une règle qui donne la priorité à l’offensive, l’attaqué(e) doit alors écarter la pointe de son adversaire (parade) pour avoir le droit de porter une touche (riposte). 

  1. LA CLASSIFICATION

HANDICAPS PHYSIQUES

L’escrime est une activité ouverte à tous, dans laquelle les tireurs sont classés en fonction de leur handicap :

  • CATÉGORIE A : tireurs avec équilibre du tronc
  • CATÉGORIE B : tireurs sans équilibre du tronc
  • CATÉGORIE C : tireurs tétraplégiques
  • La pratique en loisir permet aussi la participation des personnes présentant un handicap lourd (paralysés cérébraux).

HANDICAP VISUEL

Il n’existe qu’une seule catégorie.

  1. CONTACT

CTFR : STEPHANIE MALARME

MAIL : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

TÉLÉCHARGEZ LA FICHE TECHNIQUE DE LA DISCIPLINE